Tuesday, March 08, 2005

Paul Morand - L’homme pressé

Surtout connu pour l’adaptation ciné avec Delon à l’époque où il jouait, raconte la vie d’un marchand d’art si paniqué par la conscience du temps qui passe qu’il vit sa vie à toute vitesse, au point de ne pas arrêter sa voiture quand il fait le plein avec un jerrican…le style est élégant quoiqu’un peu marqué par son époque, même si le livre écrit en 1941 ne fait pas de référence aux événements de l’époque ; remarquable collection de personnages secondaires hétéroclite, le livre s’achève « moralement » puisque le héros réapprend à vivre, mais il est parfois difficile de faire la part entre la fascination pour son style de vie et sa désapprobation. A lire au moins pour cette quête de la vitesse, évidemment sur-référencée par Virilio.

0 Comments:

Post a Comment

<< Home